Mucosectomie endoscopique

La plupart des polypes retrouvés par coloscopie peuvent être complètement éliminés pendant l'examen.

 

La technique de mucosectomie reste la plus utilisée pour la résection de lésions légérèment surélevées "sessiles" ou planes du rectum et du colon (1). Dans certaines pathologies, il est possible de réaliser une mucosectomie de siège oesogastrique ou duodenal. La résection d'un polype peut se faire en un fragment, ou en plusieurs, en fonction de la taille de la lésion et de sa localisation.

 

Elle consiste à soulever franchement la totalité de la lésion par injection sous muqueuse de sérum salé et de bleu (2) pour faciliter sa capture d'un seul tenant avec une anse diathermique (3). On referme l'anse en prenant soin de vérifier que la totalité de la lésion a été capturée. On procède ensuite à la section du polype à l'aide d'un courant électrique (4). Le polype est récupéré afin d'en faire l'analyse histologique et de conclure sur la nécessité ou non d'une surveillance. Votre gastroentérologue peut décider la pose de clips sur la cicatrice de mucosectomie afin de prévenir un possible saignement secondaire.

 

Les principaux risques de ces techniques sont la perforation et le saignement post procédure.

Besoin d'informations ?

Vous avez des interrogations et vous souhaitez obtenir des informations sur la réalisation d'une coloscopie et la technique de mucosectomie ? n’hésitez pas à nous contacter par téléphone ou email pour de plus amples renseignements.